Sondage choc : et si on pouvait changer de sexe ?

    

Tout est parti du jour où j’ai demandé à René :

« Si tu avais une deuxième vie, tu souhaiterais rester homme ou devenir femme ? ». Il a répondu « homme ».

Tout bien réfléchi, moi aussi ça me plairait bien. Je suis pourtant comblée par mes maternités et féminine jusqu’au bout des ongles de pied ! Alors… alors… Ben alors sondage !

Et là… stupeur.  Si chacun et chacune allait au bout de ses fantasmes dans sa vie du moment… il n’y aurait plus de femmes… ou presque.

Car sur ma lancée, je me suis amusée tout l’été à poser cette question du tac au tac à une centaine de proches (ça fait un tas de proches, je sais, mais il y  avait aussi les proches de proches…).

Et… roulement de tambour

–       99% des hommes souhaitent rester des hommes !

C’est fou quand même. A croire qu’on ne sait pas leur transmettre le pied que c’est de choisir la couleur de nos vernis, de passer de la jupe au pantalon et de la robe sexy au jean baggy, le kif qu’on a à refaire le monde pendant des heures sur des sujets tout à fait frivoles, psycho ou au comble de l’intime… sans oublier le bonheur absolu de l’enfantement !

Non, eux ils disent que c’est trop bien d’être « égoïste. Assumer votre vie multitâches, ce serait impossible. La culpabilité de la mère qui doit enfanter dans la douleur et porter son enfant dans le couffin jusqu’à ses 25 ans… je peux pas ». Ou encore : « Les femmes, c’est compliqué, tandis que les hommes, c’est cash ! » Mouais. « On a plus de liberté, d’indépendance… c’est plus facile d’aller au bout de ses rêves ». Je reconnais qu’au boulot, René est mois pollué que madame (s’il est en couple) par le niveau de la boîte de Miel Pops, l’organisation des 3 périodes de vacances à venir, les rv avec pédiatre, le matos de sport de Violette, et gnin gnin gnin et gnin gnin gnin. Il est à fond dans son sujet le gaillard. « Etre un homme, c’est un pouvoir total. C’est un sexe érigé ! » Ah ben, nous y voilà. Le pouvoir, l’ego, le zob… Est-ce que ça fait rêver les femmes ? En attendant…

–       près de 70% des femmes voudraient goûter à la vie de mâle

Au risque de vous décevoir messieurs, ce n’est ni poussées par l’envie d’uriner debout ni motivées par les pénétrations en tout genre (ils sont convaincus que ça nous fait schtroumpfer). Porter un « engin », c’est la partie émergée de l’iceberg. Les femmes ne renient pas que ça les amuserait bien… 24 heures, foi de « sondeuse sérieuse ».

Nous les femmes assumées qui pensons à une vie d’homme…  ce qui nous obsède avant tout, c’est ce cerveau de mec, ce cerveau qui pense et fait un truc à la fois : Le Cerveau Monotâche. On se dit qu’on pourrait enfin se concentrer à fond, aller au bout des choses en larguant notre sac de culpabilité sur le bas-côté et se dire « Vive la simplicité ! ».

La preuve ? Les hommes sont à 99% heureux de leur sort, contre une femme sur 3 !!

Alors mesdames, curiosité exacerbée ou insatisfaction chronique ?

Publicités

A propos les cap'fées

Journaliste, conceptrice-rédactrice sur les médias presse écrite et web...
Cet article, publié dans épanouissement personnel, couple, famille, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Sondage choc : et si on pouvait changer de sexe ?

  1. clara dit :

    Je lisais hier la citation d’un psychiatre, Roland Jouvet : « Une personne anticipant trop deviendra anxieuse ou dépressive ». Ben merde alors. Nous les femmes qui passons notre vie à anticiper ! Et un autre psychiatre, Christophe André, ajoute : « La méditation, c’est scientifiquement prouvé, stabilise l’attention, augmente la capacité de concentration et l’habilité à passer d’une tâche à l’autre ». La voilà, la solution pour tous : MEDITER !!

    J'aime

  2. billhouet sophie dit :

    mysoginie inavouée et inavouable du gaillard? ou alors peur du changement? autosatisfaction du mâle et éternelle incapacité de se remettre en question? et nous? qu’est-ce qu’on pourrait bien entrevoir dans ce résultat hallucinant? une éternelle insatisfaction? être un homme, oui demain, mais à condition de redevenir femme très vite pour se poser ce genre de questions qui peuvent nous faire parler des heures sans jamais trouver la réponse….

    J'aime

  3. Steph dit :

    Moi je suis une femme qui a mis un temps fou à s’assumer en tant que femme. Mais je n’ai jamais voulu être un homme ! Tout simplement parce que j’ai déjà un cerveau monotâche. Et sincèrement je n’ai jamais trouvé que c’était une chance… Plutôt un truc pour Jivaros 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s