La folie tattoos et détattoos !

tatouage pégaseUn jour, tu décides de marquer ton corps sans trop savoir pourquoi. Si la petite affaire prend 20 ou 30 minutes, ta peau prend perpette et souvent tu le regrettes. Foi de tatouée !

Les tattoos sont partout, s’exhibent à la plage et débordent même du coloriage puisque les zones les plus exposées sont souvent les plus touchées.

A partir des années 1970 le tatouage a fait un boom dans le monde entier. Les hippies puis les punks et les rockers ensuite, les sportifs, les stars mondiales et celles à deux balles, les it-girls et même ma voisine de pallier, tout le monde ou presque s’est mis à afficher un, voire deux ou trois tatouages sur l’omoplate, les avant-bras, la nuque, la cheville ou à l’intérieur des poignets. Pire qu’un phénomène de mode, le virus s’est infiltré dans les couches sous-cutanées de toutes les classes sociales. (en 20 ans, on est passé en France de 400 à 4000 tatoueurs).

Et un jour, c’est ton tour !

Au départ, c’est le signe tribal maori de mon pote Cyril qui m’a motivé. Je voulais le même pour mon amoureux de l’époque. Attirée par une petite échoppe aussi sombre qu’aguicheuse, j’ai passé la porte. Le tatoueur m’accueille en me disant qu’il en a pour 10 minutes et qu’il est à moi, enfin… à mon tatouage. Parce qu’évidemment je suis ressortie tatouée et je n’y suis pas allée avec le dos de l’aiguille !

Est-ce que tu ne vas pas te lasser de ta vieille licorne qui, avec le temps, subira inévitablement la loi de la gravité ?

Il y a 20 ans, j’ai demandé un Pégase, le cheval ailé de la mythologie grecque. Sur le haut de ma fesse droite. Ses pattes avant et la pointe de ses ailes sortent de la culotte vers le haut et ses pattes arrière vers le bas si je porte un tout petit slip féminin. La symbolique ? A mes yeux aucune. A l’époque, je trouvais juste que c’était trop trop beau. J’avais 18 ans. Mon mec s’appelait Maurice Pégasse. C’était la classe. Lui s’était fait « tamponner » un code barre sur la nuque par le même artiste du quartier que moi, dit le Baron. Je lui avais demandé pourquoi il avait choisi le logo de Carrefour. Il l’a mal pris. Plus tard, on s’est quittés. Mais Pégase ne m’a pas lâché !

Le Baron, qui dans son temps était une figure de l’indélébile sur la Presqu’ïle, a marqué de son empreinte nombre de fessiers lyonnais dont le mien en ne manquant jamais de proposer une palette de couleurs incluant le turquoise et le bleu cobalt. Les deux couleurs qui ne partiront jamais. Cà, je l’ai compris il y a quelques années. Lassée de mon étalon ancré là sur ma chute de reins, je m’étais laissée séduire par le forfait détatouage au laser. 10 séances pour 1000 €, payables d’avance. A chaque fois, je souffrais le martyr mais j’étais sûre que Pégase allait enfin s’envoler de mon string… à tire d’aile… Je serai de nouveau vierge de la fesse et cette idée m’enchantait. Faute de résultats, après 6 séances, j’ai renoncé. Entre temps, mon Pégase a eu le temps de muter en cheval de traie. Depuis, je ne porte plus que des boxers.

Tatoués, tatouées repentis, l’espoir renaît aujourd’hui avec un laser dernier cri !

Il existe depuis peu, mais suffisamment longtemps pour avoir fait ses preuves, un rayon laser baptisé Picosure, réservé aux dermatologues laséristes, qui passe sur la surface imprimée « par impulsions » et fait éclater le pigment. La durée d’impulsion est 100 à 1000 fois plus rapide que les vieilles bécanes et comme ça chauffe moins, il paraît que ça douille moins. Enfin, pas dans le porte-monnaie. La vraie bonne nouvelle, c’est que le temps de la prise en charge est divisé par deux, entre 4 et 8 séances quelle que soit l’œuvre à supprimer. Même les teintes les plus récalcitrantes, comme mon vert et mon bleu, pâlissent dans les 15 jours qui suivent l’intervention rapide (5 min pour un gros tattoo) pour finir par totalement disparaître sans cicatrice. Je remets mes envies de voyage à plus tard. Mon objectif cette année, comme 20% des tatoués, c’est d’en finir avec Pégase.

Depuis que j’ai noté que Lady Gaga portait une licorne sur la hanche, j’espère que je n’aurai pas de regrets…

Et vous ? Tatoo ou pas tatoo ?

 

 

Publicités

A propos les cap'fées

Journaliste, conceptrice-rédactrice sur les médias presse écrite et web...
Cet article, publié dans actualité, beauté, esthétique, mode, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La folie tattoos et détattoos !

  1. pic60 dit :

    Bonjour,

    je voudrais me faire enlever un gros tatouage mais j’aimerais savoir si le résultat est vraiment à la hauteur de ce qu’on annonce. Il doit bien faire une feuille A4 en terme de surface que en noir et gris donc j’espère que cela est à mon avantage.

    Tu as fait des séances avec le laser picosure ?

    Si c’est possible d’avoir le lieu où tu as fait ton detatouage et aussi des photos en MP.

    Je me demande vraiment ce qui m’est passé par la tête avec ce tattoo. Ca me travail vraiment et j’espère avoir une solution grâce à ce laser.

    Article super bien écrit.

    J'aime

    • clara dit :

      j’ai assisté à une séance de détatouage. Et interviewé des patients qui se faisaient détatouer. Ca marche dans le sens où ça s’atténue considérablement voire, en fonction des couleurs, à totalement disparaître. Perso, je ne l’ai pas fait. Ce que je sais, c’est que c’est aussi douloureux qu’un tatouage et coûteux aussi et long… puisqu’il faut un certain nombre de séances pour arriver à ses fins.Bon courage…

      J'aime

    • loan dit :

      Bonjour,

      Comme toi, je regrette mon tatoo, pourtant très récent et réfléchis. Je n’arrive pas à accepter le résultat sur moi.. j’aimerai savoir si c’est possible d’échanger avec toi par message privée ou autre pour savoir si tu as eu des infos de ton côté.

      Merci 🙂

      J'aime

  2. laure p dit :

    Bonjour,

    As-tu commencé avec le laser picosure finalement ? Es-tu satisfaite ?

    J'aime

  3. Pas tatoo, mais compatissante!

    J'aime

  4. Blanchard dit :

    J’ai parfois pensé faire une petite fleur sur la fesse gauche , côté cœur, compte tenu de mon âge j’étais un peu une avant-gardiste … Aujourd’hui ce serait une fleur fanée !
    J’ai donc bien fait !
    C C

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s