Suce la pomme deux fois… tu l’auras bien cherché

blog alzeimercoul

Je sors de la boulangerie et, tandis que j’essaie de me remémorer le nom de la boulangère qui me sert du madame Monet depuis 15 ans, j’aperçois un visage très familier qui me sourit à 30 mètres. Je le connais ? Je le connais bien ?  Je ne sais plus. Dans le doute je lui souris en retour.

Lui me connaît c’est sûr…

Arrivée à sa hauteur, je le jauge d’un regard sympathique. Je me garde bien de lancer un Tu vas bien ? ou Vous allez bien ? Ni une ni deux, je lui fais la bise en tentant un Bonjour, ca va ?

Je cherche à m’éclipser le plus vite possible pour éviter une discussion embarrassante. Je suis maintenant sûre de bien le connaître mais toujours pas la moindre idée de qui je viens d’embrasser comme du bon pain.

Je m’interroge en marchant vers ma voiture. Qui est cet homme ? Je ne vois pas. Pourtant, j’ai bien dormi. Soirée calme hier…

Pas grave, ça va me revenir.

Je monte dans ma voiture et…

Oh putain, c’est mon banquier.

J’étais lundi dans son bureau pour tenter négocier mon découvert de 3000 €. On est jeudi.

Pétrie de honte, je décroche mon téléphone pour l’appeler immédiatement et me confondre en excuses. Je me noie dans des justifications débiles et je prétexte de passer sous un tunnel. Je fais « creee crrreee » et je raccroche.

Alors que je tenais mon pré-alzheimer en laisse depuis 3 jours, je vais creuser mon découvert chez Zadig et Voleur. Je suis en train de refaire mon calcul sur le trottoir la tête dans mon sac noir : 2 t shirts + un pantalon… lorsqu’un homme me gratifie d’un « Salut ».

Un « Salut » ?

Mon cerveau identifie ce bonjour familier à une personne de mon entourage. Je suis un peu flattée. Rebelote, je claque la bise. Pas de doute, je connais ce beau gosse. Mais d’où ? Quand ? Comment ? Ca y est ça recommence. Là, je saisis une gêne de sa part. Et c’est reparti : « Désolée, je suis pressée ». Je n’ai pas tourné les talons que :

Mais re-putain… c’est l’orthodontiste de ma fille !!

Quand on n’a pas de mémoire, il faut avoir de bonnes jambes, disait le fameux dicton… alors je me suis mise à courir.

J’ai quoi là ? Des réminiscences de vodka ? Le cerveau qui se délite ?

Que celle qui reconnaît toutes les personnes à qui elle dit bonjour me jette la pierre.

Et qu’on arrête cette manie de se sucer la pomme.

 

Publicités

A propos les cap'fées

Journaliste, conceptrice-rédactrice sur les médias presse écrite et web...
Cet article, publié dans épanouissement personnel, santé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Suce la pomme deux fois… tu l’auras bien cherché

  1. melinda dit :

    Bon ça me rassure … ça n’arrive pas qu’à moi …
    Mais aussi dans un autre style : avec un prénom pas très courant tout le monde s’en souvient mais souvent, moi je ne me souviens pas de celui des personnes qui me disent bonjour …
    Résultat de cette histoire Alzheimer nous guette … continuons à travailler nos cellules grises.
    Petite question supplémentaires aux auteurs de ce génial Blog : où est le « à propos d’Alex » ? Il faut absolument compléter !

    J'aime

    • clara dit :

      Le « à propos de clara » s’est invité sur cette page. Il n’y a rien apres du reste. J’ai tt fait pour trouver comment le retirer. Ou bien ajouter un « a propos d’alex ». Rien n’y a fait. Vivement un bon consultant wordpress pour remedier à ce mini bug !!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s