« Je suis chaude comme Jesse Jane »

Mardi soir tard, les enfants dorment.

« pfff… j’ai pas couché avec bilou depuis… attends… jeudi dernier au moins. Demain ma mère dort chez moi dans le canapé lit… laisse tomber.  Après-demain, on sort chez les Moul’, on va rentrer hyper tard et je dois être au bureau à 9 heures le lendemain pour une prés’.

Vendredi, c’est lui qui part en week-end surfer avec ses potes. Ca repousse « l’affaire » à lundi prochain.

Si je veux le garder bien au chaud, y’a plus qu’à…

Pour me mettre dans l’ambiance, je repense à Jesse Jane, cette jeune actrice porno dont je lisais l’interview dans le TGV l’autre jour. Elle dit qu’elle adoooore « ça » le porno. L’autre jour par exemple, elle raconte qu’elle était dans un concert auquel elle assistait avec Tommy Lee, l’ex de Pamela Anderson. Il l’a chauffée et l’a attrapée contre la balustrade d’une mezzanine. Ni une, ni deux. C’est dingue, la vie des pipooles. Je visualise la scène. Hmmm. Torride !

Une petite caresse distraite mais équivoque sur la tête de Bilou suffit à le sortir de son apparent abrutissement. Il frémit, sourit et en quelques minutes, il est déjà sur le canapé…entreprenant en diable… Attention. Je vous vois venir. Rien à voir avec DSK. Juste un homme normal très amoureux. Non mais !

« Don’t forget Jesse Jane ».

Je me laisse gagner par l’enthousiasme de Bilou et nous nous dirigeons émoustillés vers la suite nuptiale. L’effeuillement se précise, le lit craque, les volets claquent. Bilou est tout à fait réveillé. Je suis sur le dos et « Ah, si seulement j’avais 1000 € pour me payer des super rideaux. Des beaux rideaux bien lourds. En velours rouge. Non, gris »… et merde, je m’égare.

Lui est tout à fait là. Je me remets dans la peau de « Jesse Jane ». Je me ressaisis. Caresses, baisers profonds, cambrements… j’y crois. Pourtant…

« Pour l’anniversaire de Zoé samedi, ma petite Lou serait au top si elle portait sa petite robe indienne avec ses ballerines marron »

Arrghh… Mais c’est pas possible de se laisser polluer la tête dans des moments pareils !

Bilou, attends moi. Jesse Jane, reviens Elle me prend la main. Ca y est. Je suis Jesse Jane. I’m back Bibi. Ouiiiiiii !

Elle est top cette Jesse Jane parce qu’elle te permet de contourner les digressions qui interfèrent sur la route du bonheur. Et ça, ça n’a pas de prix.


Publicités

A propos les cap'fées

Journaliste, conceptrice-rédactrice sur les médias presse écrite et web...
Cet article, publié dans couple, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Je suis chaude comme Jesse Jane »

  1. Roxane dit :

    J’adore.

    J'aime

  2. thilde dit :

    fan!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s